jeudi 30 juin 2011

4 pattes

  La "révolution" du 4 pattes Honda, mettant fin à la suprématie des motos anglaises, était finalement plus axée sur la fiabilité et la volonté de faire entrer la moto dans le monde moderne plutôt que sur le choix technique en lui même. Le manque de fiabilité et une approche de la mécanique désuète ont fini d'achever l'industrie britannique. Mais le 4 cylindres n'est pas une invention nippone……












vendredi 24 juin 2011

Pour le week end

La douce du week end… est tout simplement magnifique !!!


Dans le jus

  C'est toujours un plaisir de voir des meules (je trouve que c'est moins valables sur les autres véhicules) dans leur jus. Un peu pourrave, qui en ont pris plein les valoches, qui ne cache pas leur âge. Ca les empêche rarement de fonctionner et je trouve que ça leurs donne une gueule terrible.








jeudi 23 juin 2011

Icone

  Quand j'ai commencer à m'intéresser à la motocyclette (enfin sérieusement) mes potes plus agés, qui eux roulaient déjà et avaient pas mal arpenter les routes me racontaient leurs périples. C'était l'époque des premiers SuperRally du FreeWells et surtout celle ou rouler avait encore un sens et ou la moto n'était pas devenu un moyen d'encanailler les bobos citadins. Les pétoires avaient de la borne, les gars qui les chevauchaient les connaissaient par cœur (évidemment c'est eux qui les avaient construite) et le monde était une vaste étendu qu'internet n'avait pas encore réduit. Un homme incarne a mon sens cette période (post 70's) c'est Richard Piasecki. Sa moto, un Shovel affuté (double Magneto, gros S&S, circuit d'huile revisité…) avait surtout la particularité d'avoir toutes les pièces habituellement polies ou chromé… plaqué or !!! Sa peinture violette était recouverte d'arabesques elles aussi à la feuille d'or…… une vraie bécane unique. Le proprio était totalement raccord avec son engin (c'est l'inverse aujourd'hui). Mes potes me racontaient que pour démarrer sa machine, Richard sortait une botte de son sac pour éviter de kicker en sandales !!!!
  Les deux photos qui suivent évoquent pour moi toute la liberté de rouler en moto, c'est EasyRider… mais en vrai !!! Toute une époque !!!





mardi 21 juin 2011

Du sooonnn !!!

  C'est mon pôte Xavier qui m'a fait découvrir ce groupe. Peu de temps après, je tombe sur l'émission de Manu Katché où la fratrie était invité. Le morceau qui m'a le plus marqué (la première vidéo), m'a littéralement laissé sur le cul. Daisy, la plus jeune (16 ans) joue comme si elle allait mourir après le set. Le tournage dans les coulisses, me conforte dans ma position (sur le cul donc !), quand je vois les autres invités scotchés devant l'écran de contrôle, quand ils voient la gamine envoyer du lourd avec son harmonica.

Désolé pour la fin de la vidéo……… qui n'a rien a voir !!!!

  La seconde vidéo est un duo avec l'invité principal de l'émission, Monsieur Jean-Jacques Milteau. Un harmoniciste qui a joué avec les plus grands, et roulé sa bosse un peu partout. Un Bonhomme, un Taulier !!! Daisy, toujours elle, entame le morceau sans complexe. Reléguant le quinquagénaire au rend de figurant. Habitée la petite. Il en rigole… marque d'un grand monsieur.




Locomotive

  Je ne sais plus qui m'a envoyé un jour cette vidéo, mais en écoutant juste le son j'ai eu l'impression d'entendre une grosse loco vapeur qui chantais. Mais le coup d'œil vaut la peine aussi… c'est hyper en place, dynamique et marrant.